Puisque le très bon nouvel album de SLIPKNOT est dans les bacs, nous vous proposons d'en gagner un exemplaire ! Pour tenter votre chance, répondez par email à la question suivante : «  Quel membre du groupe est décédé en 2008 ? » Un indice ? Son nom est dans le titre de l'album ! Envoyez-nous votre réponse correcte pour remporter cet album ! Bonne chance à tous.
 
DIVERS
Le Palmarès 2014 des chroniqueurs
Le Palmarès 2014 des chroniqueurs
En ce début 2015, nous vous proposons comme chaque année notre palmarès de l'année écoulée ! Découvrez tout de suite nos albums préférés de l'année 2014, mais aussi les meilleurs chansons, révélations, déceptions, meilleurs concerts etc...
  Lire ce dossier (par SPONGE)

Coal Chamber: "I.O.U. Nothing"


Hellyeah: "Hush"


Marduk: "Frontschwein"


Halestorm: "Apocalyptic"

Réveille-toi, Jørn !

Jørn Lande est sans doute un homme heureux. Wikipédia nous apprend que le chanteur norvégien a vendu plus de 7 millions de disques à travers le monde, de quoi satisfaire tout musicien vivant de sa musique. Du côté de l’auditeur, impossible pourtant de se satisfaire de cette réussite commerciale. A l’heure de découvrir sa dernière œuvre, l’étonnant projet conceptuel Dracula - Swing of Death, le vocaliste rappelle en effet à notre bon souvenir le talent vocal inouï dont la nature l’a béni. Une voix chaude, tour à tour délicate ou rugissante, mais toujours organique et chargée d’émotion. Une émotion partagée, que l’on ressent souvent à l’écoute de Dracula, et qui nous rappelle immédiatement les deux autres pièces maîtresses du Norvégien, The Devil’s Hall of Fame de Beyond Twilight et Burn the Sun de Ark (si vous n’avez jamais écouté ces disques, ruez-vous dessus !). Deux groupes qui ont disparu ou sont tombés dans l’oubli après le départ de Lande. Logique : il est impossible de remplacer un tel chanteur !

Des formations comme Ark et Beyond Twilight représentent l’environnement stimulant dans lequel Lande aurait dû s’épanouir pendant toute sa carrière, le seul à même de le sublimer. Au lieu de cela, et pour des raisons qui lui appartiennent, le Norvégien s’est lancé dans diverses aventures désespérément classiques pour un talent comme le sien, entre un passage chez Masterplan, un projet sympa mais consensuel l’associant à une autre pointure, Russell Allen, et une carrière solo perdant chaque année en ambition. Il y a deux ou trois ans, j’ai assisté justement à un concert de Jørn, et n’ai pu m’empêcher de ressentir un pincement au cœur en constatant la faible affluence du soir. Ce fils spirituel de David Coverdale et Ronnie James Dio méritait vraiment une autre trajectoire… Mais peut-être n’est-il pas encore trop tard ? Alors, réveille-toi Jørn, prends la place que tu mérites dans cette scène !

Lien : www.jornlande.com

MÊME SUR TWITTER !
 
+ DE LIVE REPORTS

  Flying Colors / John Wesley
09-10-2014   Poppodium 013 (Tilburg, NL) (par MASTEMA)

  Tagada Jones / Corbillard / Kaoz Noyze Volunteers / Flow
14-09-2014   Magasin 4 (Bruxelles, BE) (par SPONGE)

  6K Fest HELL ON EARTH NIGHT
05-09-2014   Espace Georges Truffaut (Liège, BE) (par SPONGE)

  Chelsea Wolfe / Mongolito
13-08-2014   Le Brass (Forest, BE) (par CORVUS)

  Machine Head / Dead Man's Curse
07-08-2014   Trix (Anvers, BE) (par SPONGE)

  Mayhem / Merrimack / Saille
20-05-2014   Ancienne Belgique (Bruxelles, BE) (par MASTEMA)

  6K Fest THE UNREAL NIGHT
17-05-2014   Caserne Fonck (Liège, BE) (par SPONGE)