"Ca bouge en province du Luxembourg"

Entretien avec Coralie (secrétaire de l’ASBL)
Interview et édition par Prophet

 
Pour le Wallon que je suis, il est difficile d’assister à un concert de metal sans devoir franchir une barrière linguistique ou nationale. C’est pourtant là où on ne l’attendait pas, au sud du pays, que l’ASBL Cronos organise des concerts de metal extrême depuis plusieurs années. A leur palmarès, des groupes comme Inquisition, Belphegor, The Monolith Deathcult ou encore Deicide. Par cette interview, je vous propose d’en savoir un peu plus sur l’ASBL et l’organisation de concerts.

Prophet : Peux-tu me raconter l’histoire de Cronos, sa création, sa structure ?

Coralie : Cronos ASBL a été créée en 2007 par David Hubert. Le projet initial était de poursuivre la production d’un festival qu’il avait mis en place avec des membres du Club de Jeunesse du village où il habitait. Ce festival s’appelait le Night Fest Metal. Suite à la fermeture du Club de Jeunesse, le festival s’est déplacé de Saint Vincent vers Rossignol. Il était alors nécessaire de créer une structure qui permettait l’obtention de subventions et de gérer un éventuel déficit. C’est alors que Cronos ASBL a vu le jour. L’association était composée de sept membres, dont cinq Belges et deux Français. L'eau a coulé sous les ponts, au gré de la vie personnelle et des intérêts de chacun. On compte quatre membres actifs sur le travail en amont des concerts, ainsi qu'autant de bénévoles qui viennent nous donner un coup de main le jour J.

P : Quand es-tu arrivée dans l’ASBL ? Qu’est-ce qui t’a poussée à la rejoindre ?

Coralie : Je suis arrivée dans l’association courant 2013. Je cherchais à créer une association de mon côté. C’est alors que Sylvain m’a parlé de Cronos ASBL et du fait qu’ils allaient bientôt recruter de nouveaux membres. J’ai sauté sur l’occasion et voilà où nous en sommes aujourd’hui. C’est vraiment la passion du metal et des concerts qui m’a poussée à rejoindre cette association. De plus, je connaissais déjà les membres principaux qui sont d’abord de très bons amis. Pouvoir concrétiser cette passion commune au travers de concerts est une opportunité non négligeable.

P : Quel est ton rôle dans Cronos ?

Coralie : Je suis secrétaire de l’association. C’est moi qui gère les papiers, les factures, ce genre de choses. Durant les concerts je suis à la billetterie pour accueillir les usagers.

P : Comment es-tu tombée dans le metal ? Quels sont tes groupes favoris ?

Coralie : Je suis tombée dans le metal vers mes 12 ans grâce aux CD de mon père, notamment Led Zeppelin, Metallica, Deep Purple ou encore Black Sabbath. Je me suis ensuite lentement dirigée vers le côté extrême de la force. J’écoute énormément de black metal, j’ai un faible pour le raw black metal avec des groupes comme Tsjuder, Behexen ou encore Pest.

P : Comment se passe l’organisation d’un concert ? Peux-tu m’expliquer le fonctionnement, les démarches à suivre ?

Coralie : Il existe trois principaux cas de figure dans l’organisation d’un concert : Premier cas, on reçoit des propositions de plateau ou de groupes qui cherchent des dates de concert par mail. Dans ces cas de figure, le prix est déjà proposé et c’est à l’association de dire si cela l’intéresse ou non. On débat toujours entre nous d’abord, c’est important de prendre une décision en équipe. Le deuxième cas, un ou plusieurs groupes nous ont tapé dans l’œil et c’est nous qui les contactons pour leur proposer une date. Et pour finir, la troisième possibilité implique que le co-producteur nous propose un plateau et il y a alors négociation. On ne nous donne jamais le cachet d’un plateau à l’avance, on doit toujours faire une offre. Dans un même temps on débat entre nous au sein de l’association pour savoir ce que chacun voudrait et comment pour un éventuel plateau. ous arrivons tous à l’Entrepôt assez tôt, généralement le midi pour préparer le concert et l’arrivée du public. On se divise en plusieurs groupes : certains aident à décharger le backline, d’autres sont présents pour accueillir les groupes, préparer le bar et vérifier les fonds de caisse afin que la soirée se déroule dans les meilleures conditions possibles. Une dernière cigarette avant l’ouverture des portes et le rush de la soirée peut commencer. Heureusement que nos amis et bénévoles sont là pour nous aider dans ces cas-là.

Cronos ASBL

P : As-tu des anecdotes à raconter ? As-tu déjà été agréablement surprise par un groupe ou au contraire, déçue par son attitude ?

Coralie : J’ai été très déçue par l’attitude de certains musiciens. J’étais allée donner un coup de main en backstage à la fin d’un concert. Apparemment ce bassiste m’a prise pour un genre de fille que je ne suis pas. Par contre j’ai été très agréablement surprise par les mecs de Vital Remains qui étaient très agréables et drôles. Après, en tant qu’organisateur des concerts, nous avons principalement des contacts avec les tour managers. C’est assez rare d’avoir régulièrement des contacts directs avec les groupes.

P : Je suppose que de concerts en concerts, tu dois rencontrer pas mal de personnes. As-tu eu l’occasion de sympathiser avec certains musiciens ?

Coralie : Les groupes que nous avons fait jouer ont tous été pour la plupart très sympas et respectueux. Je repense notamment aux mecs de Kadaverficker qui étaient excellents. On a tous bien discuté, bu quelques bières et dit beaucoup de conneries. Sinon je ne sympathise pas trop avec les groupes car quand tu es une nana dans le metal, ils ont très souvent vite tendance à penser que tu es une groupie ou toute autre chose de pas très flatteur. C’est déjà assez compliqué d’être une nana dans une association de metal extrême, je dois régulièrement m’imposer ou faire face à des remarques déplacées. Du coup je préfère me méfier au début.

P : Vos concerts sont orientés metal extrême. Est-ce que vous avez imaginé vous ouvrir à d’autres styles comme le heavy, thrash, doom ou autre ?

Coralie : Cronos ASBL est évidemment ouvert à d’autres styles de metal. Cependant, aucune bonne opportunité ne s’est présentée à nous pour le moment. Mais pourquoi pas si un plateau de thrash se profile à l’horizon.

P : Si je ne me trompe, vous organisez des concerts à l’Entrepôt d’Arlon ainsi qu’à l’Atelier Rock de Huy. Pensez-vous élargir vos organisations de concerts à d’autres lieux ?

Coralie : On aimerait beaucoup, effectivement. On regarde un peu aux possibilités qui peuvent s’offrir à nous, pour le moment à part l’Atelier Rock de Huy, rien ne nous a vraiment tapé dans l’œil. Mais on reste aux aguets.

P : Avez-vous déjà envisagé d’organiser un festival, à l’instar du Metal Méan ?

Coralie : Nous en avons déjà parlé, il est vrai. Organiser un petit festival est dans nos projets, désormais il nous faut le temps de laisser mûrir le projet pour pouvoir le concrétiser. Nous sommes tous extrêmement motivés par Cronos ASBL, faire grandir et évoluer l’association est une de nos priorités. Ce faisant, l’organisation d’un petit festival fait partie des choses que nous mettrons en place dans le futur.

P : Il est toujours difficile de faire venir du monde à un concert de metal en Wallonie et particulièrement dans le sud où, il faut le dire, la concentration de métalleux est plutôt faible. Cependant, j’ai déjà fait deux concerts organisés par vos soins et le public répond présent. Quel est votre secret pour ramener des gens ?

Coralie : On les paye !… Plus sérieusement, je pense que notre plan de promotion fonctionne plutôt bien. Nous sommes tous dans un coin bien précis de la Belgique et de la France. Rémi s’occupe de la promotion sur la Belgique, Sylvain en France dans les Ardennes et moi-même en France également, du côté de Metz et Nancy. De ce fait, notre promotion se retrouve étalée et bénéficie alors d’une plus large diffusion. L’aide que nous apportent les réseaux sociaux n’est pas négligeable non plus. Facebook et Instagram nous offrent un support privilégié dans la diffusion des informations concernant nos concerts. On se déplace aussi beaucoup dans les concerts pour flyer, mettre des affiches et discuter avec le public que constituent les métalleux. On s’y prend généralement très à l’avance et on ne lâche rien jusque la date fatidique. Rémi est notre meilleur coach.

Cronos ASBL

P : En Belgique, je dirais que le top en ce qui concerne la qualité/quantité se situe du côté d’Anvers avec des salles comme le Biebob ou le Trix. Quand je vois votre organisation, je trouve qu’elle n’a rien à envier à nos voisins flamands. Penses-tu un jour pouvoir booker des groupes d’un calibre plus important ?

Coralie : Booker deux fois Inquisition, Belphegor ainsi que Nargaroth prochainement a permis à Cronos ASBL de décoller et de montrer que cette petite association belge est crédible et sait ce qu’elle fait. Nous avons commencé à faire nos preuves dans le cadre de l’organisation de concerts, même si il nous reste encore du chemin à parcourir. Booker des groupes dont la notoriété dépasse celle de ceux que nous avons déjà fait jouer est possible, mais cela viendra avec le temps et le travail que nous apporterons à l’association pour lui permettre d’évoluer, de grandir et de se tourner vers l’organisation de plateaux plus conséquents.

Rémi (NDLR : autre membre de l’organisation, apporte une précision par rapport à cette question) : On aimerait clairement, même si on fait avant tout nos choix selon nos goûts personnels. On cherche à se faire plaisir, simplement. C'est peut-être pour ça que les gens apprécient nos concerts : les bénévoles sont avant tout des fans de metal, qui suivent la scène comme le public. Tu cites le Biebob, qui est une référence en matière de metal en Belgique. Bob, qui gère le club, a la priorité sur pas mal de tournées grâce à sa notoriété mais aussi grâce son implication dans le Graspop Metal Meeting. En effet, il faut savoir que la plupart des groupes qui jouent au Graspop ont un contrat stipulant qu'ils ne peuvent jouer pour un autre organisateur en Belgique durant le premier semestre de l'année. C'est la loi du plus fort... Bizarrement, ces mêmes tournées qu'on nous refuse, passent à Rotterdam, ville pourtant bien plus proche de Dessel qu'Arlon. Chacun en tirera les conclusions qu'il veut...

P : Si tu devais booker un groupe en particulier, lequel serait-ce ?

Coralie : J’aimerais booker beaucoup de groupes que j’apprécie mais en y réfléchissant bien, faire jouer Behexen serait complètement énorme pour l’Entrepôt d’Arlon. Un plateau avec ce groupe en tête d’affiche serait complètement fou et certainement un très bon concert. Comme je ne peux choisir qu’un seul groupe, je rajouterais également Mg?a, qui a littéralement explosé la scène black metal avec ses deux derniers albums.

P : De quel concert es-tu particulièrement la plus fière ?

Coralie : Je suis fière du concert avec Inquisition et Vortex Of End. Inquisition faisait une date exclusive en Belgique et nous avait réservé un set de 1 heure 30 complètement énorme. Tout le public était captivé. On était très fier de pouvoir offrir ceci au public belge, surtout dans une salle telle que l’Entrepôt d’Arlon.

P : Quels sont vos ambitions ou vos projets pour l’avenir ?

Coralie : Comme je l’ai précisé précédemment, nous investir encore plus dans l’association pour la cultiver et lui permettre d’évoluer de la meilleure manière possible. Cronos ASBL c’est un peu notre bébé et on y met tout notre cœur. Evidemment, continuer à organiser des concerts et peaufiner les rouages de l’organisation pour offrir des soirées encore plus sympathiques au public métalleux. Et pourquoi pas un petit festival axé black metal ?

P : Peut-on vous aider d’une quelconque manière ?

Coralie : Premièrement merci beaucoup pour cette interview, ce fut un plaisir. Toutefois, vous pouvez nous aider en diffusant et partageant nos informations concert au maximum !

P : Je te remercie pour tes réponses. Je te laisse le mot de la fin !

Coralie : Merci à tous pour votre soutien, c’est grâce à vous si on en est là aujourd’hui ! On ne lâche rien.

L’équipe de Cronos possède sa page Facebook (https://www.facebook.com/CronosAsbl). N’hésitez pas à les suivre !

 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)